Robert Ségonne a compté au Ludion. Ebéniste de talent, ayant évolué dans le meuble de style à Revel dont il est originaire, puis ayant participé à l’essor d’un atelier de grande décoration à l’étranger, il vous a souvent étonné et conquis en réalisant vos désirs les plus baroques ou vos rêves les plus classiques. Robert Ségonne Les gaines du « Secrétaire Musical » et ses motifs de placage à coeur ouvert, le buffet des « Maestro » peints ou marquetés, celui des « Excelsior » de manège ou de danse, c’est lui… Et je ne cite que ses dernières réalisations. Ensemble depuis prés de dix ans, nous avions établi une certaine complicité et si un point de désaccord nous séparait, nous nous en remettions au choix du client. Alors quand il a pris sa retraite, je n’ai pas souhaité le remplacer. Parce que les temps changent et comme mon carnet d’adresses recèle quelques artisans indépendants qui savent chacun dans leur style, réaliser des merveilles, j’ai prudemment resserré notre activité autour de notre coeur de métier : la facture d’orgues. Je confierai désormais les ébénisteries sur mesure à des ateliers de renom. C’est dans cet esprit de partenariat que nous avons déjà réalisé le « Cabinet Musical » ou les sculptures du « Ludochose » ou celles du « Ludoclip » avec des personnes de talents, qui possèdent l’art de prolonger les caresses auditives dont je suis responsable, par des effleurements visuels complémentaires… Darwin qui n’était pas manchot, l’a dit il y a plus d’un siècle : Il faut évoluer… ou disparaître.